Visite de l'hôtel de ville


 
Mairie Visite Histoire Services  

Empruntez l’escalier sur votre droite. Au passage, remarquez le tableau de Daniel Langlet. Datant de 1921, la toile est dédiée à la mémoire des victimes de la guerre 1914-1918. La femme représentée sur le tableau symbolise la ville de Bapaume couronnant de lauriers les noms des enfants de la cité, morts au champ d’honneur.

Etendu et blessé, un soldat achève d’inscrire les noms sur un mur ruiné. La toile porte les stigmates de la seconde guerre mondiale, sous la forme de coups de baïonnette.

Montez au premier étage et entrez dans la salle du Conseil.

Un immense tableau vous fait face : il s’agit du « Combat de Biefvillers », d’Armand Dumarescq, laissé en dépôt par le musée du Louvre. Ce tableau relate un épisode de la guerre franco-prussienne de 1870 : les 2 et 3 janvier 1871, le village de Biefvillers fut le théâtre de combats, par une température de -18°C. Lors de ces combats, le général Faidherbe et l’Armée du Nord, obligent les Prussiens à se replier sur Péronne. Bapaume est ainsi épargnée.

Sur le tableau, Faidherbe est représenté sur un cheval blanc, entouré de son état-major, et effectue une revue d’un détachement de fantassins dont le commandant le salue de l’épée.

Dans la salle du Conseil, on trouve une statuette du Général Faidherbe, identique à la statue qui se trouve sur l’esplanade face à l’hôtel de ville. C’est en fait d’après cette statuette que le gendre de Louis Noël a réalisé celle qui orne aujourd’hui la place en remplacement de l’originale, détruite durant la Première Guerre Mondiale.